Cameroon’s women win 2017 African Nations Volleyball Championship

By Emmanuel Gustave SAMNICK
Secretary General of AIPS Africa

YAOUNDÉ, October 24, 2017 – They have done it! For the first time, the Cameroonian national women volleyball team has won the African Cup of nations. The 10 participating countries competition took place in Cameroon captital, Yaoundé.

The 5000 spectators of the Yaounde multisport complex pushed the Cameroon’s team to the victory in the final against the very strong team of Kenya nine times African champion, last three successively. The Kenyan team was clearly the favorite before the beginning of this 18th African women volleyball Cup of nations. And the Harambee Stars didn’t lose the time to show their reputation of the number one in women volleyball in Africa, starching all its adversaries by the same clean sheet score of 3-0. But in final, they met a very motivated Cameroon’s team even if the locals suffered a lot to win the third set (29-27).

One time disturbed by an astonishing two-headed staff while the Minister of sport decided to maintain as team coach the controversial Nane Eone and the Federation of volleyball hired Jean-René Akono, a former international player now servicing as professional coach in France, the Cameroon’s team recovered from a long agony.The merit belongs to the Federation who won the battle with his coach Jean-René Akono, a brilliant technician who trained and motivated well his players, a melting-pot of local and abroad-based, old experienced and young talented. They grew in the competition, suffering in the last stage group match against Egypt (3-1) but dominating Senegal in semi-final and Kenya in final with the same score of 3-0. Both Kenya and Cameroon are qualified as African countries representatives to the next World Cup in Japan.

At the end, it’s a meritorious African champion who in addition put four of its players in the board of individual trophies. Among them, the most valuable player (MVP) of this African Cup of nations 2017 in the name of Laeticia Moma Bassoko, 24, so talented and so beautiful, with his marvellous smile immortalized by local TV channels. The sign of the renaissance of the Cameroon’s volleyball?

?????????????

For our french readers

Francais;;

Ils l’ont fait! Pour la première fois, l’équipe nationale féminine de volleyball camerounaise a remporté la Coupe d’Afrique des Nations. La compétition des 10 pays participants s’est déroulée à Yaoundé du 7 au 14 octobre 2017.

Les 5000 spectateurs du complexe multisport de Yaoundé ont poussé l’équipe camerounaise à la victoire en finale contre la très forte équipe du Kenya, neuf fois championne d’Afrique, les trois dernières successivement. L’équipe kényane était clairement la favorite avant le début de cette 18e Coupe du monde féminine de volleyball féminin. Et les Harambee Stars n’ont pas perdu le temps de montrer leur réputation de numéro un en volleyball féminin en Afrique, empochant tous ses adversaires par le même score vierge de 3-0. Mais en finale, ils ont rencontré une équipe camerounaise très motivée même si les locaux ont beaucoup souffert pour remporter le troisième set (29-27).

Une fois dérangé par une étonnante équipe bicéphale tandis que le ministre des sports décidait de maintenir comme entraîneur de l’équipe la très controversée Nane Eone et la Fédération de volleyball embauchée par Jean-Ren Akono, ancien joueur international désormais entraîneur professionnel en France, le L’équipe camerounaise s’est remise d’une longue agonie. Le mérite revient à la Fédération qui a gagné la bataille avec son entraîneur Jean-Ren Akono, un brillant technicien qui a bien formé et bien motivé ses joueurs, un creuset de football local et étranger. , vieux expérimenté et jeune talentueux. Ils ont grandi dans la compétition, souffrant dans le dernier match de groupe de phase contre l’Egypte (3-1) mais dominant le Sénégal en demi-finale et le Kenya en finale avec le même score de 3-0. Le Kenya et le Cameroun sont tous deux qualifiés en tant que représentants des pays africains pour la prochaine Coupe du Monde au Japon.

A la fin, c’est un champion africain méritoire qui a par ailleurs mis quatre de ses joueurs au tableau des trophées individuels. Parmi eux, le joueur le plus utile de cette Coupe d’Afrique des Nations 2017 au nom de Laeticia Moma Bassoko, 24 ans, si talentueuse et si belle, avec son merveilleux sourire immortalisé par les chaînes de télévision locales. Le signe de la renaissance du volleyball camerounais?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *